Accueil » Hypnose thérapeutique » Domaines d’applications hypnose » Phobie et peur en hypnose

La perspective de prendre l’avion pour des vacances exotiques ou des déplacements professionnels vous terrorise ? Vous aimeriez assister à un concert, mais la foule vous angoisse ? La simple vue d’un chien vous déclenche une crise de panique ? Vous aimeriez être pompier, mais vous avez peur du vide ? Vous adorez les tatouages, mais vous avez horreur de la douleur ou des piqûres ?

Toutes ces réactions sont le résultat d’une peur voire même de phobie. Alors que faire pour s’en débarrasser ?

L’hypnose en agissant sur l’apprentissage du cerveau permet de se libérer de ces réactions inappropriées et parfois dangereuses.

Illustration graphique dune personne prenant la fuite de son ombre qui la menace.
Les phobies peuvent donner lieu à des situations dangereuses. Aussi elles sont émotionnellement éprouvantes et handicapantes pour la personne qui en vit.

Une phobie c’est quoi ?

Une phobie est une peur irrationnelle d’une chose ou d’une situation spécifique. Bien que la personne sache que la situation est objectivement sans danger, il lui est impossible de contrôler ses réactions physiques et émotionnelles.

Ce phénomène se produit lorsque la personne phobique se retrouve dans une situation délicate pour elle, mais aussi à la simple idée d’y être. Elle éprouve alors un ensemble de troubles essentiellement psychiques, lequel auront aussi des répercussions physiques.

Quelques exemples de troubles :

  • Bouffées de chaleur.
  • Sueurs froides.
  • Hyperventilation (respirer trop vite).
  • Augmentation du rythme cardiaque.
  • Vertiges.
  • Nausées, diarrhées et autres troubles gastro-intestinaux.
  • Insomnies et autres troubles du sommeil.
  • Angoisse brutale.

La réaction instinctive de la plupart des individus est de fuir. Ce besoin irrationnel de fuite pour se protéger s’accompagne souvent d’une perte de contrôle pouvant mettre la personne en danger (accidents domestiques, automobiles et autres).

Pourquoi souffre-t-on de peur ou de phobie ?

Les causes peuvent être multiples et complexes mais le plus souvent, la raison est un apprentissage inconscient erroné. Dans quelques cas un choc post traumatique peut en être à l’origine.

Il est parfois difficile de déterminer la cause réelle d’une phobie, mais heureusement cette méconnaissance du vecteur de trouble n’est pas un frein pour faire disparaître le problème.                           

L’accompagnement a donc pour finalité de se réapproprier des réactions saines et adaptées afin de se libérer de ses blocages.

Vous aimeriez faire de l'escalade, ou tout simplement monter une échelle pour devenir pompier ? L'hypnose Ericksonienne peut vous aider.Photo d'une personne réalisant l'ascension d'une paroi naturelle.
Vous aimeriez faire de l’escalade, ou tout simplement monter une échelle pour devenir pompier ? L’hypnose Ericksonienne peut vous aider.

Un apprentissage inconscient erroné

Nous apprenons tous des automatismes pour réagir au mieux lors de situations potentiellement dangereuses. Une phobie est une erreur de programmation inconsciente, autrement dit on a acquis une réaction automatique inappropriée. Ce comportement erroné mène bien souvent à une boucle phobique incontrôlable.

Un choc-post traumatique

Heureusement plus rare, une phobie peut se manifester après un choc post traumatique ou traumatisme.

Si vous avez été mordu par un chien, quelle sera la réaction de votre cerveau la prochaine fois que vous en verrez un ? Quel apprentissage le cerveau a-t-il fait pour essayer de vous protéger ? Que vous dictera-t-il ?

Au cas présent, la phobie résulte d’un apprentissage de survie faisant suite à une expérience vécue.

LIRE AUSSI : Traumatisme et hypnose.

Hypnose et phobie

Les personnes souffrant de phobies ont généralement conscience de l’irrationalité de leur peur et pourtant rien n’y fait.

Ma démarche dans la lutte contre les phobies est tout d’abord de reconstruire la confiance de l’individu, de l’aider à retrouver le contrôle de ses émotions afin qu’il ne craigne plus d’être face à l’objet ou dans la situation déclenchant cette peur.

Mon accompagnement permet de mettre en place de nouveaux comportements : des réponses adaptées. Les expériences hypnotiques ont aussi la vertu d’ouvrir l’esprit et de percevoir les choses sous un autre angle.

De plus l’état d’hypnose est souvent accompagné d’une délicate paix intérieure qui abaisse le stress et les angoisses. Cet état d’apaisement est aussi propice à la désensibilisation du déclencheur de la phobie et des émotions négatives qui l’accompagnent.

Pour résumer, l’état hypnotique est particulièrement bénéfique à un rééquilibrage émotionnel et à l’apprentissage de réactions saines.

Ainsi l’hypnothérapeute par un processus de désensibilisation permet au patient de voir de manière plus objective l’origine de son épouvante.

photo en noir et blanc d'une main contenant une petite araignée.
L’arachnophobie est une phobie très répandue, heureusement celle-ci peut être partiellement handicapante si modérée.

Pour quelle peur ou quelle phobie ?

En réalité l’objet de la phobie importe peu pour la réussite du traitement. J’accorde ainsi plus d’importance à la compréhension du mécanisme phobique, mais surtout aux réactions et charges émotionnelles que la personne ressent et exprime. Le but est d’accompagner la personne de manière individualisée. Chaque être humain est différent, sa perception de l’évènement et ses réactions lui sont propres. C’est pourquoi deux personnes qui présentent la même phobie n’en feront pas l’expérience de la même manière.

Fort de ces constatations et malgré des cas similaires, je n’applique jamais la même stratégie pour chacun.

Les phobies déjà rencontrées dans mon cabinet :

  • Arachnophobie (peur des araignées)
  • Claustrophobie (peur des espaces confinés)
  • Agoraphobie (peur dans certains lieux)
  • Cynophobie (peur des chiens)
  • Aviophobie (peur de l’avion)
  • Bélonéphobie (peur des piqures)
  • Acrophobie (peur du vide)
  • Algophobie ou (peur de la douleur)

Mon rôle est donc de bien cerner les mécanismes de la boucle phobique, des émotions ressenties pour adapter une thérapie personnalisée.

Photo dans un avion de ligne, on y voit des hôtesses et passagers embarquer.

L’avion est un moyen de transport bien que plus sûr que beaucoup d’autres. Il suscite beaucoup d’anxiété et même pour certains une grande sensation de perte de contrôle pouvant mener à une phobie.

Mes séances d’hypnose 

Beaucoup de mes nouveaux consultants arrivent stressés à notre rendez-vous !

J’en ai conscience et je les comprends ! Très souvent ils n’ont aucune idée de ce qu’est un état hypnotique. Ils pensent par ailleurs inconsciemment, mais aussi consciemment à cette phobie qui est la raison de leur consultation. Ces ruminations accentuent le stress et leurs appréhensions !

Restons calmes ! Chez moi, nous y allons ensemble par étape, la première étant d’instaurer un sentiment de sécurité ! Ce n’est que lorsque le calme et la confiance seront retrouvés que nous pourrons aborder la raison de votre venue.

Puis j’aime prendre le temps nécessaire pour aborder la problématique qui suscite souvent des émotions vives.

Je veille donc à répondre à toutes vos questions, toutes vos interrogations sur le procédé d’intervention. Si l’hypnose vous fait peur, je peux vous proposer de la découvrir à travers quelques petites expériences hypnotiques ludiques.

Combien de séances ?

Il est toujours difficile de définir par avance et avec certitude combien de séances seront nécessaires pour vous débarrasser de votre phobie. Cela dépend de plusieurs paramètres dont l’intensité de la terreur, mais aussi la « réceptivité » à l’hypnose. Je constate toutefois qu’une séance produit déjà de grands changements. Plusieurs séances sont parfois nécessaires pour réapprendre des réactions adaptées et reprendre confiance en soi pour affronter le moment de mise en situation phobique.

Parfois une ou deux séances complémentaires peuvent être « un plus » pour mieux intégrer votre nouveau mode de réactions.

Il arrive aussi que l’obsession soit si importante que des séances préalables et des techniques spécifiques doivent être réalisées pour appréhender la phobie.

Les phobies causées par un choc post-traumatique peuvent demander plus d’attention et de séances, mais encore une fois aucune certitude. Parfois une seule séance peut produire le déclic d’un changement profond !

En moyenne mes consultants ont donc eu besoin en moyenne de 2 séances pour se débarrasser de leur névrose.

LIRE AUSSI : Déroulement des séances d’hypnose.

Photo dune personne réalisant un examen médical, linfirmière va introduire une aiguille dans le bras du patient.
La peur des piqûres, vaccins, de la douleur ou des examens médicaux peuvent entraîner de lourdes conséquences sur la santé.

Séance complémentaire pour l’auto-hypnose.

Il m’arrive aussi d’apprendre à mes consultants des techniques d’autohypnose pour ceux qui doutent encore de leur capacité à revivre leur phobie, ou tout simplement pour une notion de confort.

L’expérience salutaire de l’hypnose donne parfois l’envie d’expérimenter plus cet état de conscience modifié en apprenant alors ces techniques.

LIRE AUSSI : Domaine d’application de l’hypnose.

Mon approche des phobies en hypnose :

Parce que le cerveau commande toutes nos émotions, l’hypnose en agissant sur le psychisme modifie les réactions acquises qui vous font souffrir inutilement.

Le travail hypnotique n’a pas pour but de faire oublier à la personne les dangers liés à son problème, ni même de désensibiliser totalement ses émotions par rapport au déclencheur. L’objectif primordial recherché est que le cerveau réapprenne les bonnes chaines de réactions qu’il doit mettre en œuvre.

Ainsi après un travail hypnotique, la personne qui présentait une cynophobie conservera une certaine méfiance à l’égard d’un chien pour ne pas avoir des comportements inconscients(se blottir contre un chien inconnu).

Mon rôle n’est pas de dicter ce que la personne doit faire ou ressentir, mais bien de l’accompagner dans son changement. La solution et la réponse à son problème sont en elle, je ne lui soumets rien.

L’hypnose Ericksonienne est parfaitement adaptée pour réapprendre aux personnes les comportements et émotions adéquats.

Dans ma pratique de l’hypnose, j’accorde beaucoup d’importance à laisser le maximum de liberté à mes consultants.

Ainsi j’utilise plusieurs techniques selon le type de trouble, mais aussi selon l’intensité et la personnalité de mes consultants. Je m’efforce d’adapter chacune de mes consultations pour faire du « sur-mesure » en matière d’accompagnement.

L’état hypnotique est un état de conscience modifié qui procure souvent une grande détente et un apaisement intense. Ces sensations agréables permettent aussi de stimuler notre esprit inconscient, source de créativité qui œuvre jour après jour à notre bien-être. 

La naturopathie, un plus !

Dans certaines situations les techniques de naturopathie peut s’avérer être un plus. En effet l’usage de plantes médicinales (aromathérapie ou phytothérapie) luttant contre l’anxiété et le stress constitueront une aide précieuse pour aborder sereinement le jour J !

Vous connaissez quelqu’un qui souffre de peur ou de phobie ?

Pour ceux qui souhaitent s’en débarrasser, mais ne connaissent pas l’hypnose !

Partagez cet article !


Photo d'une chenille verte posée sur une branche.
Lancez-vous dans cette transformation en choisissant l’hypnose pour vous libérer de vos peurs
leo Curabitur Praesent ut diam justo vulputate,