Accueil » Naturopathie » Les Techniques » Nutrithérapie

La nutrithérapie vise à régler les désordres de notre biochimie intérieure. Laquelle est aujourd’hui mise à mal par une alimentation de mauvaise qualité et par les polluans de notre environnement.

À partir de références scientifiques, elle utilise vitamines, minéraux, acides gras ou acides aminés, mais aussi des antioxydants et certains glucides ou lipides pour combler les carences mais aussi agir en profondeur dans les cellules.

La nutrithérapie préconise une supplémentation adaptée en recourant aux compléments alimentaires pour combler une carence ou obtenir un effet thérapeutique


Les carences et la nutrithérapie.

Aujourd’hui, les carences dans nos sociétés qui pourtant ne manquent pas de ressources alimentaires, sont les conséquences de multiples facteurs.

Différents facteurs des carences :

  • l’alimentation industrielle
  • une alimentation trop raffinée (pâte blanche, farine blanche, etc.)
  • trop de sucre, de gras et de salé
  • agriculture moderne intensive (production pauvre en nutriments)
  • temps de transport et conservation
  • troubles alimentaires
  • rythme de vie stressant
  • pollution
  • alcool/tabac
  • certains médicaments.
  • etc

Vous l’aurez compris, la liste est longue !

Les pays occidentaux ne sont donc pas épargnés par les carences en nutriments. De plus, certaines coutumes et habitudes pour rester en bonne santé sont démodées, et de ce fait ne sont plus rappelées par les experts et scientifiques.


Les nutriments.

Les nutriments dans notre assiette sont donc en perdition même pour les personnes ayant une bonne hygiène de vie ou supposé telle.

Certains nutriments font défaut dans nos assiettes :

  • les minéraux.
  • les vitamines.
  • certains acides aminés.
  • les antioxydants.

Ces carences peuvent évoluer sournoisement et passer longtemps inaperçues. La prise de certains compléments aide la personne à retrouver un taux normal et donc son énergie.

nutriments nutrithérapie
Les jus de fruits et légumes un concentré de nutriments.

Les compléments alimentaires.

J’insiste sur le fait que comme leur nom l’indique, les compléments alimentaires doivent rester des compléments et donc rester un apport occasionnel.

Il convient avant tout de rétablir une bonne hygiène alimentaire qui constituera une source naturelle et physiologique en nutriments. Le but de la démarche est de solutionner la perte anormale de ce nutriment.

Cette démarche préalable est indispensable. Si elle n’est pas faite avant la prise de complément alimentaire, cela reviendrait à essayer de remplir une baignoire percée !

Après avoir fait quelques « réglages », il sera intéressant pour certains nutriments ou pour une carence avérée de prendre des compléments alimentaires. Parfois la carence peut être difficile à combler en ne comptant que sur des apports naturels (légumes, fruits et même super aliments). En effet si la carence est de longue date, certains nutriments comme le magnésium ou la vitamine C sont difficiles à apporter exclusivement par l’alimentation.

Le complément alimentaire aura alors pour but de rétablir un taux normal pour ensuite ne compter plus que sur les apports naturels de l’alimentation.


Les effets thérapeutiques des compléments alimentaires.

Les compléments alimentaires peuvent avoir d’autres applications que les carences. En effet un nutriment pris dans des quantités suffisantes peut avoir un effet thérapeutique. La prise de nutriments pour un effet thérapeutique a souvent l’avantage d’être physiologique, l’assimilation se fait d’autant mieux s’il s’agit d’une molécule naturellement présente et gérée par notre corps.

Cet exercice reste toujours très contrôlé et en accord avec le médecin s’il y a un traitement pharmaceutique.

Quelques effets thérapeutiques de la nutrithérapie :

  • Myorlaxant. (détente des muscles facilitant le sommeil)
  • Anxiolytique.
  • Antalgique.
  • Détoxifiant. (drainant)
  • Anti-inflammatoire.
  • Antioxydant.
  • Immunostimulant.

La nutrithérapie offre donc un large spectre d’action conforté par des études et recherches scientifiques.

La nutrithérapie doit toutefois être prise avec raison et être conforme aux indications fournies par le laboratoire ayant mis au point le complément.

Il convient enfin de veiller au surdosage ou au complément alimentaire contre-indiqué pour certaines personnes ou dans certaines maladies.


La naturopathie et nutrithérapie :

Les examens biologiques pour identifier une carence sont peu fiables et souvent coûteux. Il est malgré tout possible de les déceler par un bilan approfondi en recherchant l’historique du problème et en croisant les habitudes alimentaires.

Dans un premier temps, nous étudierons ensemble votre hygiène alimentaire pour la modifier sans perdre envie et plaisir de manger. Des super-aliments (des aliments possédant des nutriments supérieurs à la moyenne) pourront être conseillés pour acquérir une complémentation alimentaire naturelle, ils pourront être intégrés à vos habitudes quotidiennes.

Dans un deuxième temps, je conseillerai ou non des compléments alimentaires en vue d’un effet rapide, pour la facilité d’utilisation ou pour un effet thérapeutique.

Le naturopathe veille à utiliser en toute sécurité les complément alimentaires, tout en veillant à une base saine : l’alimentation.

Il est vivement déconseillé de pratiquer l’automédication, renseignez-vous auprès d’un praticien en nutrithérapie.



venenatis libero. commodo id non Aliquam elit. luctus tristique dapibus