Accueil » Articles – Hypnose & Naturopathie » Naturopathie » Le petit déjeuner idéal (15 min)


Les habitudes alimentaires des français en matière de petit déjeuner sont plutôt sucrées. La tradition ou l’addiction au sucre perpétuent ces habitudes matinales. Ainsi le premier repas en France est souvent constitué de pain blanc, de viennoiseries, de céréales industrielles, de confiture et de pâte à tartiner de la célèbre marque.

Mais tous ces produits sont-ils bons pour commencer la journée ?

Dans cet article vous retrouverez les inconvénients d’un petit déjeuner sucré et ses effets sur la personne, mais aussi des pistes pour composer un petit-déjeuner idéal pour vous et vos enfants et bien débuter la journée ! Vous comprendrez ainsi pourquoi vos enfants manquent de concentration ou d’attention en cours de matinée ou d’après-midi.


Les inconvénients d’un petit-déjeuner traditionnel.

Le petit-déjeuner classique apporte une quantité excessive de sucres raffinés. En plus de cet apport glucidique important, ces aliments contiennent souvent des acides gras saturés (huile de palme).

Petit déjeuner classique
Petit déjeuner classique source excessive de sucres rapides.

L’hyperglycémie !

L’hyperglycémie est le premier inconvénient du premier repas de la journée.

Voici les étapes de l’absorption des sucres rapides (IGE), et de son influence sur l’hypoglycémie réactionnel. (1)(2)

  • 7h00 : Début du déjeuner hyperglycémique.
  • 7h05 : Le pancréas fabrique de l’insuline qui a un rôle de régulateur en maintenant la glycémie à des valeurs normales. Cette hormone permet au sucre d’entrer dans les cellules. Le pancréas doit en fabriquer beaucoup et se rend compte que le taux de sucre dans le sang continue d’augmenter.
  • 8h30 : Le pancréas qui ignore combien vous avez mangé de tartines au Nutella, produit plus d’insuline en prévision d’une éventuelle hyperglycémie, c’est le pic d’insuline.
  • 10h00 : Le sucre est totalement assimilé mais  il reste un surplus d’insuline qui déclenche alors une hypoglycémie.
  • 10h05 : Pour contrer cette hypoglycémie qui pourrait conduire à un malaise, le corps sécrète de l’adrénaline.
  • 10h30 : La glycémie remonte doucement en occasionnant au passage les troubles ci-dessous.
Retrouvez les effets nocif d'un déjeuné hyperglycémique
Courbe de l’insuline par rapport à la glycémie.

En fin de matinée, la personne ressent une grande sensation de faim et d’envie sucrées. (Café, soda, barre chocolatée ou cigarette…). Cette fringale provoquée par le pic d’adrénaline engendre de l’inattention  accompagnée d’agitation et d’irritabilité.

Une étude Québécoise met en lumière le manque d’attention et l’agitation des élèves consommant des petits déjeuners hyperglycémiques. (3)

Si l’hypoglycémie est traitée par une collation à index glycémique élevé, celle-ci ne fait que réactiver le phénomène (insuline-hypoglycémie-adrénaline) avec un nouveau pic quelques heures après qui crée une nouvelle fausse faim.

Un vrai cercle vicieux !

Cette surconsommation répétée de sucres augmente au passage les risques d’obésité, mais aussi de diabète et trop de cholestérol.


La déminéralisation :

Outre les troubles psychiques causés par l’hypoglycémie, la consommation excessive de sucre raffiné et donc à index glycémique élevé, engendre une déminéralisation.

Tous les aliments que nous consommons produisent dans le sang et dans le liquide extracellulaire des acides. C’est le cas par exemple des protéines animales, mais surtout du sucre raffiné. Son métabolisme conduit à la production d’acides forts (acide pyruvique).

Pour remédier à cette acidité, le corps tamponne ce phénomène avec des minéraux et vitamines qui sont alcalinisant.

Autrement dit, pour que le corps utilise une molécule de sucre d’autres éléments appelés cofacteurs (minéraux et vitamines) lui sont nécessaires. Ces éléments permettent de réaliser les réactions biochimiques pour rendre cette molécule de sucre absorbable par nos cellules.

Ces cofacteurs sont quasi absents dans la nourriture industrielle et donc de nos apports glucidiques Le corps doit alors puiser dans ses réserves en minéraux et vitamines. Ce phénomène s’appelle la déminéralisation aux conséquences globalement néfastes que ce soit au niveau psychique ou physique.

Les cheveux et ongles cassants sont souvent un signe de déminéralisation.


Pour résumer !

Les petits déjeuners sucrés dérèglent l’organisme et provoquent fringale, manque de concentration. Une fatigue et des carences s’installent doucement et poussent la personne à consommer toujours plus de sucre pour “avoir de l’énergie » et combler ces faims cycliques qui hantent ses journées.

Cet apport en sucre raffiné dépourvu de minéraux et vitamines engendre une déminéralisation avec pour conséquence une fatigue générale de l’organisme.

Le corps humain privilégie le sucre comme énergie de fonctionnement avant tout autre aliment. Il est consommé par facilité mais aussi par nécessité en dépit de l’hyperglycémie engendrée et qui est dangereuse pour la santé.

Ces habitudes peuvent provoquer au fil du temps une fatigue générale et des maladies (diabète, cholestérol…)

Le sucre n’est pas une drogue, mais il s’en rapproche  par son coté addictif, il convient de veiller aux compulsions qu’il peut induire. (3)

On peut aussi rajouter à ces constats un dérèglement de la flore intestinale.


Quel serait le petit-déjeuner idéal ?

Le petit-déjeuner recommandé doit contenir des protéines, de bonnes graisses, des vitamines, et du sucre apporté par des fruits, des fibres, et enfin des minéraux, des oligo-éléments et antioxydants.

Tout cela ! Me direz-vous.

Voyons comment apporter tous ces nutriments :

  • Les protéines : Privilégier les protéines végétales avec les graines de chia, de la spiruline, ou des oléagineux et légumineuses ou des produits d’origine animale, œuf, viande, etc…
  • Des « bonnes graisses » en choisissant aussi des bonnes huiles végétales : Celles contenues notamment dans l’huile de chanvre, de lin, avocat, banane et oléagineuses.
  • Les glucides : Les fruits frais ou les jus de fruits frais et bien sûr faits soi-même qui apportent également des vitamines.
  • Les fibres : Les légumes cuits, crus ou en jus, céréales complètes (graines de lin, avoine, riz, millet, quinoa, etc.).
  • Vitamines et minéraux : Amandes, noisettes, noix en produit brut (ni grillés ni salés).

Quelques idées recettes :

  • Le Miam-Ô-Fruit de France Guillain.
  • Déjeuner Gailord Hauser.
  • Déjeuner Kousmine.
  • Petit déjeuner crème Budwig
  • Tout simplement concevoir son déjeuner comme un autre repas de la journée constitué de produits frais et sains.

Il peut sembler difficile d’oublier son pain au chocolat du matin, pourtant des solutions adaptées et progressives aident à faire le pas pour finalement adopter pleinement ces nouveaux repas.

Retrouvez des idées recettes de petits déjeuners
petit déjeuner équilibré

L’avis du naturopathe sur le petit-déjeuner.

En France, les ventes de sucre ont bondi de 5 kg par an et par habitant en 1850 à 35 kg aujourd’hui… (4)

Lors d’un réglage alimentaire d’une personne, je m’attarde toujours sur le premier repas de la journée. Lorsque l’apport alimentaire est à nouveau adapté aux besoins, la personne retrouve un bien-être général.

La naturopathie recommande donc un petit-déjeuner qui allie équilibre et variété (le choix est suffisamment grand). Il doit par ailleurs respecter les associations alimentaires et toujours marier bienfaits et plaisir.

Tous les parents s’efforcent de préparer pour leurs enfants, un petit-déjeuner qui leur permettra d’être en forme pour toutes les activités qui les attendent. Courir, sauter, jouer, mais aussi se concentrer à l’école, être attentif, tout cela demande beaucoup d’énergie. Le petit-déjeuner hyperglycémique est à mon sens à bannir, car il favorise les fringales et les coups de mou.

Ces conseils s’appliquent non seulement aux enfants, mais aussi aux adolescents, aux adultes et aux seniors. Selon l’âge, l’activité, l’état de santé, le naturopathe peut vous proposer de complémenter pour pallier momentanément à certaines carences. La complémentation vous est expliquée sur mon site dans la page nutrithérapie.

Je vous propose de vous recevoir pour étudier et concevoir le rééquilibrage de votre alimentation et celle des vôtres.

L’hypnose Ericksonienne peut aussi aider à réapprendre de nouveaux comportements, ou tout simplement augmenter sa motivation pour réduire sa consommation de sucre rapide.


Et vous que mangez-vous le matin pour être en forme ?



Sources :

Cours :

  • IFSH Cours d’alimentation et base en naturopathie.

Sites :

Études :

Catégorie Naturopathie

Thomas Hartmann

Praticien en hypnose thérapeutique et naturopathe à Strasbourg.

2 Comments

Vincent · 25 septembre 2018 à 18 h 36 min

Superbe article ! C’est exa relent pourquoi j’ai arrêté de prendre des petits déjeuners sucrés et ne prends que des aliments qui sont sources de fibres et protéines.

    Thomas Hartmann · 26 septembre 2018 à 15 h 58 min

    Bonjour Vincent ! Cela ne m’étonne pas ! 🙂 Ces types petits déjeuner sont adaptés pour les personnes sportives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

felis Praesent Aliquam sit quis, libero elementum dictum libero. sed at leo.