Accueil » Articles – Hypnose & Naturopathie » Conseil du jour » Curcuma, une épice incontournable (5 min)

Originaire d’Asie du Sud-Est, le curcuma est une plante aromatique. De cette plante sont retirés les rhizomes (les racines) pour être séchés et mis en poudre. D’une couleur jaune orangé, il agrémente toutes sortes de plats. C’est d’ailleurs ce qu’il faudrait faire pour profiter de ses nombreuses vertus.

Si vous ne connaissiez pas les bienfaits du curcuma, cet article vous fera aimer cette épice à consommer sans modération ou presque ! 

Rhysome racine
Rhysomes frais de curcuma.

Pourquoi  le curcuma ?

Cette épice est depuis de nombreuses années dans le microscope des scientifiques et beaucoup d’études se sont penchées sur un de ses principes actifs :

  • La curcumine.

Ce principe actif a été découvert et isolé il y a plus d’un siècle. Beaucoup de recherches sont encore en cours, mais les scientifiques s’accordent à dire que cette épice renferme le plus puissant antioxydant.

Pour augmenter son absorption et donc son action d’antioxydant,  le curcuma doit être associé à de la pipérine (poivre). (l1)(l2)



Les bienfaits de cette épice.

Cette poudre jaune est composée d’antioxydants très puissants. Ces substances permettent de jouer un rôle dans la prévention ou le traitement de nombreux troubles en particulier :

  • Les maladies pulmonaires et cérébrales.
  • Certains cancers (sein, myélomes multiples, colon et pancréas).(l1)
  • Dans les troubles inflammatoires (arthrite rhumatoïde, inflammation chronique de l’intestin et le lupus érythémateux). (l1)
  • Peut accompagner  le traitement de l’arthrose.(l1)(l2)
  • Le curcuma à aussi le pouvoir de vider la vésicule biliaire à raison seulement 1/8 de cuillère à café ! Il prévient donc la formation de cailloux biliaire en vous débarrassant du dépôt accumulé. Attention néanmoins aux personnes possédant déjà des cailloux biliaire bien formés. Ceux-ci pourraient entraver le conduit par la purge de celle-ci. Si vous avez des doutes n’en consommer pas au risques de graves conséquences et douleurs. (l1)

Bien évidemment en cas de rémission, cette plante aromatique n’est pas la seule  responsable.


Les compléments à la curcumine.

Comme bien souvent quand un aliment est composé d’un principe actif puissant, des laboratoires l’isolent pour optimiser les effets et bien sûr le commercialiser.

Aucune étude ne prouve avec certitude que les compléments alimentaires de curcumine concentré aient une puissance décuplée. Cela dit, ces compléments de curcumine restent intéressants pour les personnes qui cherchent à quantifier correctement la substance pour un traitement.

L’effet « cocktail » des substances oubliées des laboratoires ?

Comme vu plus haut, le curcuma est mieux absorbé en présence de poivre. Aussitôt prouvé, aussitôt fait ! Il est donc facile de trouver sur le marché des produits composés des 2 substances curcuma et poivre.

Mais d’autres substances que la curcumine, elles aussi identifiées comme actives et potentiellement intéressantes composent cette plante aromatique. Celles-ci  seront donc absentes dans les compléments.


Mes conseils :

Outre son effet antioxydant reconnu, le curcuma est une épice aux nombreuses possibilités culinaires. Les compléments s’ils sont intéressants dans certaines situations, restent coûteux sans détrôner pour autant  le produit entier.

Pour la complémentation,  il sera plus judicieux de choisir une synergie de pipérine et curcumine. (l1)(l2)


Comment consommer au mieux le curcuma ?

Il ne semble pas y avoir de risques causés par la surconsommation de curcuma. Les effets thérapeutiques sont prouvés à partir d’ 1/8 de cuillère à café. En Inde la consommation maximale observée peut  atteindre 1 cuillère à soupe.

Je conseille cependant d’être prudent en ne dépassant pas la dose maximale d’une cuillère à café par personne et par jour.

Si vous suspectez la présence de cailloux biliaires ou qu’un diagnostique réalisé par un professionnel de santé le confirme n’en consommé surtout pas !

Je recommande aussi d’agrémenter le plat avec du poivre pour augmenter son absorption et donc ses vertus.


Capsule de curcuma.

Astuces : Pour ceux qui n’aiment pas le gout de cette épice, il est aussi possible de faire soit même des gélules remplies de poudre.

capsule gelules curcuma
Capsule de curcuma.

Pour conclure, cette épice est incontournable, elle est accessible, peu coûteuse et se marie à la perfection à beaucoup de recettes !


Alors je vous conseille d’essayer et d’adopter le curcuma, votre corps vous en remerciera !

Un autre superaliment ! La spiruline :


Sources :

  • (l1) « Comment ne pas mourir, les aliments qui préviennes et renversent le cours des maladies » Dr Michel Greger avec Gene Stone.
  • (l2) « Les superaliments santé, antioxydants, détox, super vitaminés, spécial tonus » Anne Dufour.



gtag('config', 'UA-123333201-1');


Thomas Hartmann

Praticien en hypnose thérapeutique et naturopathe à Strasbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

ipsum tempus luctus justo libero. lectus ipsum